La vie, la vie, gloire à la vie

llewellyn_powys

Il est sage, pendant que nos facultés sont toujours alertes, pendant que le désir charnel est encore inassouvi, de faire avancer l’esprit, centimètre par centimètre, vers la désespérante vérité. Mieux vaut s’accoutumer à la désastreuse réalité puis, connaissant le pire, se retourner vers la vie, vers les années, vers les jours qui nous restent avec une soumission obstinée. Car la planète qui tourne comme une folle autour du soleil abrite un jardin de rêve qui ne manque de rien. Il y a des fleurs peintes brillant au soleil. Des bosquets au clair de lune et des clairières de monolithes. Des filles incarnat au corps lavé par la rosée et sentant le trèfle blanc. Des grottes oraculaires et des lieux aux ombres terribles, et, partout, un innocent défilé des plus simples manifestations de la vie, une couvée d’oeufs d’oie, des mûres dans un panier.

Llewelyn Powys, Gloire de la vie

Goulven Le Brech, dans un récit inédit, vous invite à cheminer en sa compagnie sur les sentiers côtiers du Dorset, sur les pas de Llewelyn Powys.

A lire dans la rubrique des frères Powys.

 

Jules Lequier, une philosophie de la liberté

CouvertureLequier-197x300

Né il y a deux cent ans, Jules Lequier (1814-1862) s’inscrit dans la grande tradition française des philosophes de la liberté. Point de confluence du rationalisme et du romantisme, Lequier pose la question de la liberté du point de vue métaphysique et moral, au regard de la science, de la théologie et de l’existence humaine.

Fragmentaire et inachevée, publiée d’une manière posthume, l’œuvre de Jules Lequier tient sa singularité des diverses voies qu’elle emprunte — textes réflexifs, récits, contes, dialogues, méditations et pensées philosophiques — mêlant rigueur spéculative et concision poétique. Pensée sur la côte nord de la Bretagne, au cœur du XIXe siècle, cette œuvre longtemps méconnue a été l’inspiratrice de nombreux auteurs et courants de pensée.

En septembre 2014, une dizaine de spécialistes venue de France, mais aussi des États-Unis, du Japon, d’Italie et du Portugal, s’est réunie à l’École normale supérieure (Paris), sous l’égide de l’association des Amis de Jules Lequier et du Centre international d’étude de la philosophie française contemporaine, pour la tenue du premier colloque international sur le philosophe.
La richesse des interventions de ce colloque, regroupées dans le présent volume, témoigne de la vitalité et de la pérennité de la philosophie de Jules Lequier.

Sous la direction de Goulven Le Brech et Frédéric Worms, avec la participation d’André Clair, Ko Murase, Maria Rita Scarcella, Antonio Vieira, Marie-Claude Blais, Donald Wayne Viney, Delphine Bouit et Vincent Citot.

ISBN : 978-2-37125-016-1
Février 2016, 21 x 14 cm, 234 pages, 18 €

Commande sur le site des éditions les Perséides :

http://lesperseides.fr/jules-lequier-philosophe-de-la-liberte/